Perturbations informatiques

 

 

Les données des kinésithérapeutes inscrits au tableau de l’ordre sont enregistrées dans le logiciel du conseil national de l’ordre.

Cet enregistrement se fait à l’échelle des conseils départementaux qui alimentent donc la base de donnée du conseil national déployée sur tout le territoire.

Cette même base de données alimente le Répertoire Partagé des Professionnels de Santé (RPPS)  auquel la CPAM a accès, et en fonction duquel elle est en mesure d’établir un conventionnement avec les kinésithérapeutes. Et, c’est également cette base de données qui permet à l’Agence du Numérique Santé de créer les cartes des professionnels de santé.

Depuis plusieurs mois, certains d’entre vous, principalement  les nouveaux inscrits, rencontrent des difficultés à obtenir leur conventionnement et leur CPS. Cette difficulté est liée au changement de logiciel de gestion administrative du CNOMK.

En effet, depuis le 5 octobre 2020, le précèdent logiciel du conseil national, Cohérence,  a été remplacé par le logiciel SAP. La migration des données vers ce nouvel outil a entraîné et semble entraîner encore des perturbations dans  les flux à destination du RPPS, ce qui a donc pour conséquence néfaste, l’impossibilité pour la CPAM d’établir de conventionnement avec les praticiens concernés.

Nous sommes vraiment désolés des difficultés que cela engendre pour les nouveaux inscrits en attente de conventionnement et  sommes très impliqués dans la résolution de ces problèmes. A notre échelle, nous faisons et ferons tout ce qui est possible pour faire avancer ces dossiers auprès de la CPAM.

Malheureusement, si nous sommes responsables de la saisie des informations vous concernant, nous ne gérons pas la maintenance de l’infrastructure informatique ordinale, n’avons donc pas la possibilités de corriger les problèmes de flux du nouvel outil de gestion du tableau national et subissons également cette situation.